Nos costumes

Ces costumes datent du rattachement de Menton à la France, vers 1864.
Tous les costumes sont confectionnés par les dames du groupe.

Le costume féminin

Le costume est celui porté durant les jours de fête. Les dames portent une capeline ronde et plate en paille d'Italie, garnie de velours bleu. Les cheveux sont coiffés en un chignon, ornés d'un bouquet de fleurs blanches et bleues. On retrouve aux oreilles des anneaux en or, au cou une croix en or retenue par un ruban de velours noir. Elles ont à la main un panier d'osier garni de fleurs. Elles sont vêtues d’un chemisier de coton en broderie anglaise, agrémenté d'une collerette en dentelle avec de grandes manches bouffantes, longues ou courtes suivant la saison, garnies de velours noir ; d’une jupe rayée bleu et blanc - dont les couleurs remontent à l'année 1687, an où la Prince Honoré II de Monaco (1661-1701) consacra Menton à la Vierge - avec deux rangées de velours noir dans le bas et froncée à la taille. Sous la jupe, se positionne un jupon blanc en dentelle et sur la jupe, un tablier noir brodé main avec des fleurs, bordé de dentelle. On retrouve sur le chemisier, un corselet très ajusté, et au-dessus un châle noir brodé main avec des fleurs, bordé de franges. Enfin elles portent des bas blancs en coton et des chaussures noires en cuir avec petits talons, garnies d'une bride avec une boucle.

Le costume masculin

Le costume masculin est composé d’élément du costume du pêcheur et du costume du cueilleur de citrons. Les hommes portent une blouse en toile bleu marine, appelée blaude, resserrée à la taille par un cordon qui permet de mettre les citrons pendant la cueillette, et remplace la corbeille ou le panier. Quand la blaude est pleine on desserre le cordon et les agrumes tombent dans la corbeille, un pantalon de velours côtelé marron, retenu à la taille par une large ceinture rouge permettant de tenir les reins au chaud. Sous la blaude on retrouve une chemise blanche aux manches très larges ainsi qu’une cordelière rouge avec des pompons sert de cravate. Au pied le monsieur porte une paire d'espadrilles en corde de couleur bleue et sur la tête, un bonnet en lainage rouge bordé de noir qui est le bonnet du pêcheur, dans le bonnet le pêcheur plaçait un galet pour le tenir lorsqu’il y a du vent.